De cape et de mots












Auteur : Flore Vesco
Edition : Didier Jeunesse
Page : 192
Date de sortie : 03 Juin 2015












Quatrième de couverture

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues... et tente de déjouer un complot.




Mon Avis

Je remercie tout d'abord Lecteurs.com de me l'avoir envoyée
Dans cette histoire on va suivre les aventures de Sérine, qui va devenir Demoiselle de compagnie pour la reine, qui en plus est une vraie petite peste. Sérine n'a pas sa langue dans sa poche et nous fait l'adorer jusqu'à ses jeux de mots (que je ne comprends pas toujours), de plus, elle subit de nombreuse moqueries mais, ne se démonte pas (une vraie petite guerrière) !

Et oui, car derrière les "costumes" que porte les marquises et les ducs, il y a des personnages bien plus sombres. Mais, les jours au palais pour Sérine vont devenir de plus en plus dangereux au fil du temps, lorsqu'elle va faire la rencontre de Léon, les choses vont devenir un brin plus simple. Léon, que dire de ce Léon qu'on ne voit pas au début mais, qui devient de plus en plus important et imposant au fil des pages. C'est un garçon qui a l'air très sympathiques malgré son métier, il est là quand Sérine à besoin de lui, la comprend et la croît quand elle lui raconte tout ce qu'elle a appris et ce qu'elle a découvert.

En revanche, la fin m'a un peu déçu, puisque j'avais déjà devinée la révélation importante que va faire un des personnages, sauf que moi je le savais depuis au moins le milieux du livre à peu près.. Mais malgré tout, j'ai quand même bien appréciée cette lecture sur laquelle je ne me serais certainement pas arrêter en librairie, ce fut donc une belle surprise.

Vous l'avez lu ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Neymar, Mon histoire

Les filles au chocolat, tome 1 : Coeur cerise

La sorcière qui se rongeait les ongles